La parole aux experts OneWealthPlace
Séminaire : L'application de l'IA à la gestion de fortune : vers un conseillé augmenté ?


Le digital est-il une menace ou un opportunité pour les banques privées ? Selon Alexandre Harkous, Président-Fondateur de OneWealthPlace, les banquiers privés ne seront pas remplacés par des machines. Bien que les robots apportent plus de transparence et de confiance dans la relation entre le banquier et le client, le facteur humain restera l’élément clé.

Face à l’évolution de la réglementation, la pression sur leurs marges et la transformation des usages de leurs clients, les banques privées ne peuvent se livrer à une guerre des prix. La solution la plus viable est donc, pour ces établissements, de revoir leur modèle économique et d’investir sur les nouvelles technologies qui leur permettront de diminuer leurs coûts, de retenir leurs clients existants et de développer des nouveaux segments.

Mais quel modèle adopter ? Aujourd’hui il y a urgence à digitaliser, mais cela commence d’abord par admettre qu’il existe un fossé entre ce qui a été promis à un client et ce qui a été réellement délivré. L’Intelligence Artificielle est la solution des banques pour améliorer la connaissance client et peut, par exemple, aider à détecter le comportement “anxieux” d’un client, automatiser des tâches et faire gagner du temps précieux au conseiller privé.

"Mais digitaliser ne veut pas dire ajouter des petites fonctionnalités. Il s'agit plutôt de digitaliser l'ensemble du parcours client pour maximiser le ROI"

Alexandre Harkous, Président-Fondateur, OneWealthPlace

Amorcer la transformation digitale des banques privées est indispensable et il y a plusieurs raisons à cela, nous explique Sophie Breuil, Directeur de la Clientèle chez Neuflize OBC. Digitaliser permet d’améliorer l’expérience client, d’augmenter l’efficacité du conseiller, d’atténuer les risques de nonconformité et de créer de nouveaux business modèles.

"Il y a urgence, compte tenu de la concurrence et des changements générationnels. Il faut donc investir dans ces nouvelles technologies"

Sophie Breuil, Directeur de la Clientèle, Neuflize OBC

Placer le client au cœur du système grâce au digital est, selon elle, une priorité. Face à des clients trop segmentés et dont un tiers déclare être prêts à faire appel aux GAFA pour des services financiers, le digital et l’IA permettent de personnaliser la relation et de pérenniser la relation avec les millennials.

L’Intelligence Artificielle, présente à tous les niveaux de la relation avec le client permettra donc de transformer le conseiller en “conseiller augmenté” et d’accroître le business des banques privées. Une organisation agile, une bonne compréhension des clients et un affranchissement des contraintes systèmes et internes sont nécessaires pour réellement amorcer cette transformation digitale. Intégrer la technologie à la gestion privée se révèle être “un incroyable levier de croissance” conclut Alexandre Harkous.

Intervention d’Alexandre Harkous, Président-Fondateur de OneWealthPlace et Sophie Breuil, Directeur de la Clientèle à Neuflize OBC.

Des questions ? Nos experts se tiennent à votre disposition!
Contactez nous